Service de renseignements en droit du travail :

 
 

▼ Nos services en département

 

 

Un risque trop souvent méconnu : la sédentarité au travail nuit gravement à la santé

| Publié le 23 novembre 2022 | Dernière mise à jour le 24 novembre 2022

  • Envoyer a un ami
  • facebook twitter
La sédentarité au travail nuit à la santé : pathologies cardiovasculaires, diabète de type 2, cancers, obésité, troubles musculosquelettiques (TMS), effets sur la santé mentale. Les postures sédentaires constituent un enjeu de santé au travail qu’il convient d’évaluer et de prévenir.

De plus en plus de salariés travaillent assis, notamment devant un écran, l’émergence du télétravail contribuant à la sédentarité.

Le fait de ne pas bouger de son poste de travail pendant plusieurs heures représente un risque avéré pour la santé.

Souvent méconnu ou ignoré, le travail sédentaire constitue un facteur de risque de nombreuses pathologies.

Des études montrent que les personnes les plus exposées aux postures sédentaires, en comparaison de celles qui le sont moins, présenteraient une augmentation du taux de mortalité toutes causes confondues et, notamment, du taux de mortalité cardiovasculaire.

D’autres effets sur la santé sont également associés à un comportement sédentaire au travail :
- diverses formes de cancers : poumons, utérus, pancréas, seins, ovaires… ;
- des risques psychosociaux élevés dus au stress, au burn-out, à l’irritabilité, au manque de reconnaissance, à l’isolement, au bruit (notamment en open space), aux maux de tête…
- des troubles musculosquelettiques : lombalgie, douleurs dorsales…
- l’obésité ;
- l’incontinence masculine…

Pour prévenir les risques liés à la sédentarité au travail, le chef d’entreprise doit, dans le cadre de son obligation générale de sécurité, agir sur les équipements de travail et sur l’organisation de travail.

Une nouvelle brochure, destinée aux préventeurs, a été réalisée par l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS) afin d’aider à identifier ces postures sédentaires, à connaître leurs effets sur la santé et à prévenir les risques professionnels associés.

 


- Télécharger la brochure (édition novembre 2022) :

En savoir plus :