Service de renseignements en droit du travail :

 

 
+ services en département
 



 
Accueil > Travail et relations sociales > Santé et sécurité au travail > Covid-19 > Teletravailler.fr : un site gouvernemental pour informer et promouvoir le (...)

Teletravailler.fr : un site gouvernemental pour informer et promouvoir le télétravail

| Publié le 5 novembre 2020 | Dernière mise à jour le 30 janvier 2021
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Qui peut télétravailler ? Quels avantages ? Quels bénéfices ? Quelles démarches pour télétravailler ? Le site teletravailler.fr répond à toutes ces questions et plus encore

Le site teletravailler.fr est proposé par le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET).

Il a vocation à informer et à promouvoir le télétravail sur l’ensemble du territoire. Il s’adresse à la fois aux employeurs et aux salariés, qu’ils appartiennent au secteur privé ou au secteur public.

Il contient, outre les informations, notamment juridiques et en matière de formation, pour tout savoir sur le télétravail, tant dans le secteur privé que dans la fonction publique, mais aussi des outils (guides, modèles, conseils…), une foire aux questions, des témoignages, l’actualité événementielle du télétravail, etc.

 
Accéder au site :

 

Le Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de COVID-19 rappelle que le télétravail est un mode d’organisation de l’entreprise qui participe activement à la démarche de prévention du risque d’infection au SARS-CoV-2 et permet de limiter les interactions sociales aux abords des lieux de travail et sur les trajets domicile-travail.

Dans les circonstances exceptionnelles actuelles, liées à la menace de l’épidémie, il doit être la règle pour l’ensemble des activités qui le permettent. Dans ce cadre, le temps de travail effectué en télétravail est porté à 100% pour les salariés qui peuvent effectuer l’ensemble de leurs tâches à distance.

"Pour toutes les activités qui le permettent, le télétravail est une obligation. Si 100% des tâches peuvent être faites à distance alors le salarié doit télétravailler 5 jours / 5." Elisabeth Borne, ministre du travail, de l’emploi et de l’insertion.

Un employeur qui, alors que son activité s’y prête, refuserait de mettre en place le télétravail pourrait, au vu des conditions d’exercice du travail et des mesures de prévention mises en place dans l’entreprise, engager sa responsabilité d’employeur au titre de son obligation de protéger la santé et d’assurer la sécurité de ses salariés (questions-réponses sur le télétravail en période de COVID-19 - site du ministère du travail).

 

- Lire le communiqué de presse du 10 novembre 2020 du secrétaire d’État auprès de la ministre du travail, de l’emploi et de l’insertion, chargé des retraites et de la santé au travail, sur la nécessité de déployer au maximum le télétravail au sein de l’entreprise dans le cadre d’un dialogue social de proximité pour lutter efficacement contre l’épidémie de Covid-19.

 

Dans les circonstances exceptionnelles actuelles, liées à la menace de l’épidémie, le télétravail doit être la règle pour l’ensemble des activités qui le permettent.

Dans ce cadre, le temps de travail effectué en télétravail est porté à 100% pour les salariés qui peuvent effectuer l’ensemble de leurs tâches à distance.

Pour les salariés en télétravail à 100 %, un retour en présentiel est possible un jour par semaine au maximum lorsqu’ils en expriment le besoin, avec l’accord de leur employeur. Cet aménagement prend en compte les spécificités liées aux organisations de travail, notamment pour le travail en équipe et s’attache à limiter au maximum les interactions sociales sur le lieu de travail.

 

 

 
En savoir plus :

Consulter également notre page spéciale : Télétravail : un nouveau cadre juridique

Télétravail : Résultats d’une étude sur l’activité professionnelle des français pendant le confinement - (étude Harris Interactive - semaine du 2 au 8 novembre 2020)

Le ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion met en place une ligne téléphonique afin d’accompagner les salariés des TPE et PME qui vivent difficilement l’exercice de leur activité en télétravail : En savoir plus

--